La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Roger (Lucien) Chambard (1904-1982) est un ethnologue, diplomate et acteur économique français.

Il fait des études en droit et à l’école des Langues Orientales. Professeur au lycée d'Addis-Abeba, il participe à des fouilles en Ethiopie de 1923 à 1927. Il est l’auteur d'un recueil de proverbes libyens et de  « Cinq années de recherches archéologiques en Éthiopie, province du Harar et Éthiopie méridionale », ouvrage  pour lequel il reçoit le prix Montyon (Académie française, 1934).

Il embrasse la carrière diplomatique qu’il débute en qualité de secrétaire-interprète d’Orient. Il occupe des postes en Turquie (Smyrne et Ankara) en 1931, en Chine (Hankou) en 1932, au Liban (Beyrouth) en 1938 et au Maroc au cabinet du résident général. Il est consul général à Tripoli d’Afrique en 1947 avant de devenir chargé d'affaires en Libye lorsque ce pays accède à l’indépendance en 1952. Jean Morillon occupe également un poste à cette époque à Tripoli et c’est là que se noue la relation entre les deux hommes.

Roger Chambard est le premier ambassadeur de France en Corée du Sud, poste qu’il occupe de 1959 à 1969. Il poursuit enfin son engagement en faveur des échanges franco-coréens dans ses fonctions chez Péchiney-Ugine-Kuhlmann jusqu'en 1975 puis au sein du Conseil national du patronat français (CNPF) et à la présidence du holding Japan Pacific Fund de 1978 à 1982.

Roger Chambard est un résistant. Il est identifié par les allemands comme membre d’un groupe de quelques 365 personnes, potentiels futurs cadres de la nouvelle organisation administrative, politique ou morale de la France libérée.

Il est arrêté par la Gestapo en 1943. Avec ce groupe, dit les « otages d’Hitler », il est déporté à Eisenberg le 31 août 1943 et libéré le 8 mai 1945 (Réf: Fondation pour la mémoire de la déportation).  

Roger Chambard et Jean Morillon ont suivi une formation académique similaire. Ils partagent les mêmes passions (l’Orient, les langues et plus particulièrement l’arabe, les civilisations et religions) et leur chemin se croise souvent dans les mêmes pays.

La vie personnelle et spirituelle de Jean Morillon, tout comme le déroulement se sa carrière professionnelle, reste marqués par cette longue relation avec Roger Chambard. 

Photos de Roger Chambard prises par Jean Morillon